top of page
Rechercher

L’AMOUR, déRAISONnable ? Aimer, c’est bon pour ma santé mentale !


Vivre l’amour fou, aimer à perdre la raison, la folie amoureuse : à en croire les expressions française, l’association entre amour et santé mentale relève plus de l’incongru que d’une association logique. Oui mais voilà, n’en déplaise au dictionnaire ou à votre belle-mère, la flèche de Cupidon n’a pas nécessairement été trempée dans un poison avant d’atteindre votre cœur. Il est vrai que le sentiment amoureux déboussole, transporte, obsède, vous transforme aux yeux des autres… pas de quoi s’affoler pour autant ! Les Experts de la Ligne Pélican vous proposent de balayer ensemble les idées reçues sur le couple amour/santé mentale en vous donnant l’envie d’aimer… mais aussi de rappeler les véritables dangers liés à l’amour qui doivent vous alerter.

Shoot d’amour pour cerveau heureux

Dans un TED talk consacré au cerveau amoureux, The brain in love language, l’anthropologue américaine Helen Fisher revenait en février 2008 sur ses travaux menés pour comprendre l’impact de l’amour romantique sur le cerveau. En soumettant des personnes amoureuses à un IRM afin d’observer leur cerveau, l’anthropologue et son équipe ont pu constater l’effet dopant de l’amour sur le cerveau primitif :