Rechercher

La joie, ça se travaille : au boulot y'a d'la joie !


Le bonheur est-il au travail ? Les démarches de Qualité de vie au travail (QVT) font désormais partie du quotidien des entreprises depuis la loi Rebsamen de 2015 ; des stratégies gouvernementales de QVT sont adoptées au niveau national notamment pour les établissements de santé ; force est de constater que les opérations visant à favoriser le bien-être en entreprise se multiplient… pourtant le mal être au travail et l’absentéisme continuent de croître, y compris chez les managers comme le révélait une enquête Malakoff Humanis publiée le 9 septembre 2021. En cause ? La crise sanitaire bien sûr, un contexte socio-économique difficile, une fatigue réelle, une fragilisation psychologique, mais aussi un désengagement des collaborateurs dû à une perte de sens de leur activité.


Vous pouvez choisir de calculer votre indice de bonheur au travail pour évaluer votre l’état de votre santé mentale au bureau… ou bien vous pouvez découvrir dans cet article des Experts de La Ligne Pélican quelques « trucs » à mettre en pratique dès maintenant pour cultiver votre joie au travail !

La Joie : une manière d’être au monde

Au fond, qu’est-ce que la joie ? Ce sentiment souvent assimilé au bonheur a pour particularité de nous ancrer dans l’instant présent et de faire naître en nous un sentiment de plénitude. Chacun d’entre nous possède les ressources pour faire naitre la joie en soi : parmi ces conditions, il faut notamment compter le fait d’être soi-même en incarnant sa nature profonde, tout en respectant ses valeurs et en étant réellement connecté à ce qui l’entoure. Une capsule dédiée de nos Experts, intitulée « qu’est-ce que la joie ? », vous aidera à la définir pour mieux savoir l’accueillir.


Que dire alors de la joie en entreprise ? Certes, les conditions de travail créées par l’entreprise et les managers participent grandement à l’état émotionnel positif des salariés sur leur lieu de travail. Cependant, avant de crier Haro sur le patron ou de pratiquer le Happy bashing, on peut d’abord choisir d’être bienveillant envers soi-même et de cultiver les émotions positives plutôt que de céder aux sirènes de la déprime. Les astuces des Experts de La Ligne Pélican pour cultiver sa joie intérieure et la faire rayonner dans l’open-space.

EnJOY your desk

Oui, il est possible de réenchanter son lieu de travail grâce à des petites joies. Nous venons de le voir, la joie vient de l’intérieur de nous-mêmes : elle germe en notre for intérieur grâce à des petites actions sources de bien-être…qui peuvent nous conduire au bonheur.

Se mettre en joie au travail, c’est se donner la possibilité de travailler dans de meilleures conditions et donc d’agir de manière plus efficace ; et ce, rien qu’en adoptant déjà une attitude positive. Dans son Introduction à la psychologie positive, le docteur en Psychologie et Professeur à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone Jordi Quoidbach souligne le pouvoir des émotions positives sur « l’agir » : « […] les émotions positives favorisent la créativité, motivent les individus à s'engager dans des activités qui améliorent leurs compétences personnelles, aident à se remettre plus rapidement des émotions négatives, renforcent les liens sociaux et améliorent le fonctionnement du système immunitaire. »


En outre, à petite action, grande joie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est inutile de se lancer dans le spectaculaire pour se provoquer du plaisir : se faire de petites joies comme mettre de l’ordre sur son espace de travail – retirer ce dossier qui traîne depuis plusieurs semaines sur notre bureau (virtuel ou matériel, d’ailleurs) – , prendre du recul en s’accordant une courte pause en musique, s’interroger sur la joie que nous procure la présence de tel ou tel bibelot sur notre bureau etc. Pris dans l’engrenage du stress, de la négativité ambiante, on en oublie vite que nous disposons déjà en nous-même des ressources pour être joyeux. D’ailleurs, dix façons pour « être heureux au travail » sont présentées dans une capsule dédiée des Experts LLP à retrouver sur le site de La Ligne Pélican.

Vite je prends ma DOSE … de joie

Elle n’est pas controversée et l’on ne risque pas d’en craindre les effets secondaires; cette DOSE, ce sont les quatre hormones du bonheur sécrétées par notre organisme :

  • La Dopamine augmente notamment notre productivité et notre concentration

  • L’Ocytocine joue un rôle dans notre relation aux autres, l’empathie

  • La Sérotonine régule l’humeur et nos comportements

  • Les Endorphines atténuent la douleur et diminuent notre niveau de stress

Comment recevoir notre DOSE ? Avec le sourire ! En effet, sourire met sur la voie de la joie : mobiliser les muscules faciaux responsables du sourire pousserait le cerveau à sécréter de la dopamine – plutôt que du cortisol, sécrété en situation de stress – et des endorphines, avec pour effet de diminuer le stress et améliorer l’humeur.


Sourire au bureau prend donc toute son importance lorsque l’on connait la dimension sociale au travail ; particulièrement dans l’entreprise qui organisée comme une mini société : j’interagis avec les autres et mon attitude influe sur les autres. Il ne faut pas négliger le rôle à jouer des « Neurones miroirs » : je fais du bien aux autres en souriant et témoignant de la joie. Essayez, vous verrez ! Bon, nous conviendrons bien qu’un sourire masqué perd un peu de sa superbe mais le rire, lui, reste inchangé et est au moins aussi communicatif. Découvrez en détail toutes les facettes de la joie et ses effets sur notre organisme dans une capsule des Experts LLP, « la puissance de la joie » : à écouter sans modération sur notre site.



Alors, désolé Paul Fort, mais avec les astuces des Experts de La Ligne Pélican, « Le bonheur (n’)est (pas que) dans le pré », il est (aussi) au bureau.